Paroles gelées

Bloc Presentation

Bloc Oeuvre

Dans le Quart-Livre, Rabelais nous raconte que l'hiver dernier, au confin de la mer glaciale, a eu lieu une bataille entre les Arismapiens et les Nephelibates et que les paroles et les cris des hommes et des femmes mais aussi les bruits du combat, le hennissement des chevaux, ont gelé en l'air. A la saison du redoux, elles fondent et font entendre leur son. Pantagruel et ses compagnons de voyage en trouvent quantité qui ne sont pas encore dégelées. Ils les réchauffent entre leurs mains et les bruits horribles de la bataille crépitent alors sur le pont du navire.

Ce projet consiste à réaliser une animation interactive mettant en scène cet épisode. A l'écran, dessinés de façon très stylisés en noir et blanc, le bateau sur la mer glaciale. L'espace est sonore : vent léger, grincements du bateau, craquements sourds de la glace. Au sol, dans les airs, un peu partout, les paroles gelées comme des « dragées de diverses couleurs ». Le texte de l'épisode, d'une douzaine de lignes, peut être lu en version originale ou en traduction. Le lecteur peut cliquer sur les paroles gelées afin de les entendre, puis elles disparaissent. Ces sons sont de petits fragments sonores empruntés aux guerres contemporaines. L'origine du son et sa date s'affichent quelques secondes puis s'effacent : Syrie juillet 2015, Irak août 2015, Ukraine février 2015, Lybie septembre 2015...

Françoise Chambefort
Artiste
Belfort, France