Gares

Bloc Presentation

Bloc Oeuvre

06
Oeuvre
Gares

Entre janvier et août 2011, les membres de La Traversée – Atelier québécois de géopoétique ont flâné dans les gares de banlieue du réseau de l’Agence Métropolitaine de Transport afin de produire textes, photos et captures sonores témoignant de leur expérience des lieux.

Le réseau des gares de l'île de Montréal ne correspond plus à l’imaginaire ferroviaire hérité des siècles passés, où ce moyen de transport a longtemps été associé à la conquête et à la maîtrise du territoire. Les gares contemporaines sont fonctionnelles, anonymes, et leur architecture est standardisée, pour ne pas dire ingrate. Tout y est axé sur la fluidité et la rapidité, ce qui favorise peut-être le va-et-vient des usagers aux heures de grande affluence, mais aussi l’ennui et l’inconfort en période d’accalmie.

GARES prend à rebours l’expérience des réseaux de transport urbains : il ne s’agissait pas pour nous de prendre le train, mais bien d’explorer les gares, de nous les réapproprier en laissant de côté l’indifférence habituelle à leur égard au profit d’une mise en relief de l’étrangeté de leurs paysages. GARES se présente ainsi comme une renégociation de notre rapport à ce lieu de passage souvent mal connu. Le projet est aussi un renouvellement de l’approche géopoétique de La Traversée par le biais d’une exploration hypermédiatique.

À l'écran, de nouveaux réseaux
Plongé dans le sous-texte du réseau des gares, au croisement de différentes démarches artistiques et littéraires, l’internaute peut naviguer de deux façons: par le biais de mots-clés apparaissant à l’écran avec chaque nouveau fragment, ou en empruntant des réseaux textuels préétablis, offrant une lecture plus linéaire. Des photographies et des dessins, accompagnés d'une trame faite de bruits captés sur place et d'ambiances sonores créées pour l'occasion, s'ajoutent aux fragments de texte afin de composer des tableaux d’inspiration géopoétique et de proposer, par de multiples effets de résonance ou de dissonance, une expérience singulière, voire déroutante, des gares montréalaises.
 

La Traversée - Atelier québécois de géopoétique
Collectif d'artistes
Montréal, Canada
Sébastien Cliche
Artiste
Montréal, Canada