Fin.ouverte

Bloc Presentation

Bloc Oeuvre

01
Oeuvre
Image de l'oeuvre fin.ouverte d'Aya Karpińska et Daniel C. Howe

Sortir la poésie de la page écrite et l'amener dans des espaces interactifs nécessite de nouvelles façons de concevoir l'expérience poétique. Alors que les auteures, auteurs ont maintenant accès à un éventail de plus en plus grand de technologies, de nouvelles façons de moduler la lecture sont disponibles. Les points d'entrée et de sortie d'un texte peuvent se transformer selon les lectures; l'ordre des mots et leur spatialisation peuvent être actualisés dynamiquement, et l'oeuvre peut elle-même se transformer sans intervention de la lectrice, du lecteur. fin.ouverte est un poème tridimensionnel interactif qui explore ce type de techniques.

fin.ouverte est conçu de telle sorte que le texte se révèle grâce à la transformation constante des surfaces géométriques. Des vers apparaissent sur les faces de deux cubes translucides emboîtés l'un dans l'autre.

Pour expérimenter l'oeuvre, la lectrice, le lecteur manipule des curseurs pour rendre visible les strophes écrites sur les différentes faces des cubes. Pendant que les cubes, les faces et les strates sont manipulés, des vers générés de façon dynamique apparaissent et disparaissent. La structure fractale du poème permet de le lire de différentes façons: les vers inscrits sur les faces du cube; les séquences de vers d'une face du cube à l'autre; la juxtaposition des vers lorsque deux faces se superposent. L'ordre est délibérément ambigu, permettant le partage de vers entre les surfaces et encourageant diverses lectures. La signification se construit activement dans une collaboration entre le lecteur, la lectrice, les auteurs et l'œuvre.

Contrairement aux œuvres qui se servent des médias numériques à titre de simple moyen efficace de diffusion, fin.ouverte tente de faire un usage novateur des capacités du média. Le rendu 3D en temps réel et la génération dynamique de textes de fin.ouverte invitent ses lectrices, ses lecteurs à réfléchir sur l'expérience même de la lecture. La signification est produite en collaboration au fur et à mesure que les lectrices, les lecteurs avancent dans le poème, alors que des vers apparaissent, disparaissent et se combinent. De nouvelles possibilités de juxtaposition, d'association et de couches de signification voient le jour grâce à l'interaction en direct, et deviennent des composantes fondamentales de l'expérience poétique.

open.ended (œuvre originale en anglais)

Pour apprécier l’œuvre, vous aurez besoin: qu'un environnement Java soit installé dans votre navigateur (JavaSun, par exemple); de son et que JavaScript soit activé dans votre navigateur;

 

Anick Bergeron, photo Yann Dante
Traduction / Adaptation française
Montréal, Canada
Aya Karpińska
Artiste
New York, États-Unis
Daniel C. Howe
Artiste
Hong Kong, Chine