Collectif de l'Université Concordia

Bloc Presentation

Bloc individu

Dans le sens des aiguilles d'une montre : Ugo Ellefen, Alex Gauthier, Émilie Robertson et Myriam Gervais-O'Neill,
Gagnant·e·s du concours Figura-Concordia
Traduction / Adaptation française
Montréal, Canada

Équipe
C’est à 14 heures d’autobus, en pays acadien que nos joyeux drilles du baccalauréat à Concordia firent plus ample connaissance. Les Jeux de la traduction 2013 de Moncton furent le théâtre de nombreux éclats de rires et d’échanges plus que créatifs. C’est là-bas que tout a commencé, c’est là que, les sourcils en chevron, la virgule à l’œil et la cédille à la main, nos amis ont pris conscience qu’ils n’étaient pas liés les uns aux autres que par de simples traits d’union. Grâce à bleuOrange, ils maintiennent cette camaraderie.

Ugo Ellefen
Passé maître dans l’art du débardeur et du karaoké, Ugo a entreposé sa cravate pour l’été. N’ayez crainte : à l’instar de ses plats au crockpot, Ugo nous mijote toujours de succulents jeux de mots. Il est membre de l’Institut COOP de l’Université Concordia.
Alex Gauthier
Crocheteur émérite et langagier de l’extrême, Alex n’a pas peur de prendre des risques et de mener la barque en plein maelstrom. Derrière son nœud papillon et sa barbe imposante se cachent un cœur d’enfant, un talent indéniable et un sourire irrésistible. Il vogue désormais vers la maîtrise.
Émilie Robertson
Transfuge indispensable et puits intarissable de connaissances, Émilie en impose. De NDG à Ste-Foy, Émilie est l’étoile filante de Sudbury. Pour citer Joe Dassin : nous, on a le soleil jour et nuit dans les yeux d’Émilie. On réchauffe nos vies à son sourire. Elle termine actuellement son baccalauréat en formule coopérative.
Myriam Gervais-O’Neill
Rouquine de luxe, Myriam fait son chemin, ballerines aux pieds et tasse de thé à la main, sur la longue et sinueuse route de la terminologie. Germaine, mais pas Sainte-Nitouche, elle a plus d’une corde à sa harpe. Elle envisage de passer à la maîtrise après l’obtention de son diplôme au printemps prochain.